14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 15:11

Lors du Sunday Night Football d'hier soir, Rodgers et les Packers ont réussi à prouver quelque chose. Dans leur victoire 21 à 15 face à Chicago, Rodgers a montré ses facultés à pouvoir conduire son équipe à la victoire ne fin de match. A l'inverse, Jay Cutler n'a pas répondu aux attentes placé en lui, avec 4 interceptions, il réalise une performance digne de Rex Grossman

Mené 15 à 13 et alors qu'il ne reste moins de deux minutes à jouer, Rodgers trouve Greg Jennings sur une big play-action de 50 yards sur une 3ème et 1.  

 


En 2008, Rodgers qui jouait sa première saison, site au départ de Brett Favre, en tant que titulaire, termina avec plus de 4000 yards à la passe, soit le second meilleur total pour une première année en tant que titulaire, derrière Kurt Warner. Cependant, les Packers ont, cette année là, perdu 8 matchs lors des 5 dernières minutes. Ils terminèrent l'année avec un bilan de 6 victoires pour 10 défaites, alors qu'ils étaient les finalistes de la conférence nationale.

Ce dont les Packers avaient besoin, c'était d'un quarterback capable de conduire un drive gagnant dans les 2 dernières minutes d'un match.  

Ce souhait de s'améliorer lors du dernier quart-temps était l'un des objectifs de Rodgers lors de cette offseason.

 

"L'an dernier nous avions eu pas mal de chances de remporter les matchs dans les dernières minutes, mais nous n'arrivions pas à terminer nos drives. C'était décevant, mais c'est quelque chose que nous avons travaillé lors de la offseason." Reconnaissait Rodgers cet été.

Hier soir, à 2:35 de la fin du match, mené de deux points Rodgers remonta le football sur 72 yards en 1 minute 24, et offrit la victoire aux Packers. 

Ce dernier drive compense une ligne statistique pas à l'avantage de Rodgers puisqu'il termine avec seulement 184 yards. Constamment sous pression par une pass rush defense très agressive des Bears, Rodgers n'a pas concédé d'interception.

 

Lors du jeu victorieux des Packers, sur troisième et 1, le jeu appelé était, à l'origine, une course plein centre. Mais Jennings s'était positionné du mauvais côté du terrain, forçant Green Bay à prendre un temps-mort. Lors du temps-mort, le jeu fut transformé en une play-action où la cible devait être le TE Donald Lee sur le côté droit. Mais Rodgers, voyant qu'il était marqué et, que dans le même temps, Jennings, avait laissé son vis-à-vis Vashler sur place, Rodgers opta pour la deep pass.

Côté Bears, l'attention était aussi focalisée sur leur nouveau QB, Jay Cutler. Le quarterback Pro Bowler termine la rencontre avec le plus grand nombre d'interceptions de sa carrière. 4 interceptions, dont une dernière dès le premier jeu suite au TD de Jennings, qui annihila les dernières chances de Chicago de remporter ce match.

Il aurait pu terminer avec 6 si les défenseurs de Green Bay avaient eu de meilleures mains 

"C'est dur" Affirma Cutler, qui termine avec 277 yards pour 17 réussies sur 36. Il termine avec un rating de 43.2. "Je suis sûr que la ville de Chicago est déçu. J'ai déçu 90 personnes dans le vestiaire ce soir. Mais ils nous restent encore 15 matchs."


Partager cet article

Repost 0
Published by Randy - dans NFL
commenter cet article

commentaires