29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 21:50
• Tom Brady est de retour. La semaine dernière, j'ai dit que le match entre les Falcons et les Patriots serait un match baromètre, mais pendant deux quart-temps, nous n'avons pas appris grand chose. Ce n'est que lors des 30 dernières minutes que nous avons vu quelque chose, nous avons vu un quarterback retrouver ses jambes.

Lors de la première mi-temps, Tom Brady ratait  ses receveurs de la même façon que lors des deux premières journées. Il avait l'air rouillé. Mais en seconde mi-temps, c'était un joueur différent. Il était en confiance dans sa poche de protection.

Tout ceux qui reviennent d'une telle blessure sont forcément prudent. Et vous n'avez pas la même sensation sur le football, passe trop courte, trop haute... Parfois il suffit de quelques matchs pour retrouver confiance, parfois il faut une saison entière. Pour Brady, nous avons vu que son processus est terminé, il a fini de penser à sa blessure.

• Mais il doit faire face à la compétition au sein de sa division. Je ne pense pas que l'on peut couronner les Jets du titre de division uniquement parce qu'ils sont parvenu à battre les Patriots la semaine dernière. Attendons la semaine 11 et le match retour à Foxborough.

Mais je ne crois pas les Jets sont favoris pour la saison. Il me rappel une équipe que je connais mieux que personne: les Steelers de 2004. Comme New York, nous avions un QB rookie. Mark Sanhez ne fait les erreurs que vous attendez à ce qu'un première année fasse, des erreurs qui vous coûte un match. Ben Roethlisberger a marqué les gens de la façon que Sanchez, il ne dirigeait pas uniquement une équipe, il réalisait des jeux. Le plus important, c'est qu'il réussissait à en faire sur des 3ème tentative. Il est un véritable leader.

•Brett Favre a sûrement gagné toute la confiace du vestiaire des Vikings dimanche. Je ne pense pas que Favre ait laissé entièrement son expérience chez les Jets derrière lui. Mais il a connu quelques moment chez les Vikings qui l'on aidé à s'intégrer. Comme son block en preseason ou son touchdown de 32 yards en toute fin de match dimanche. 

Ce simple jeu, un jeu magique, qui a dû faire parler dans le vestiaire. Après tant d'année où la seule chose dont ils avaient besoin était un bon quarterback, ils doivent penser: nous avons gagner ce match parce que nous avons Favre avec nous et nous aurions sûrement perdu sans lui.

Cela me rappel un match à Miami. Sous le déluge, le jeu au sol était bloqué, mais Ben, alors rookie, à su nous faire gagner ce match en fin de partie, et nous l'avons vu alors d'une façon différente. Ok, si Ben peut gagner ce match, alors il est notre joueur.

A l'inverse, les niners ont joué un match solide. Ils nous ont montré qu'ils étaient capable de jouer malgré la perte de Frank Gore, dont on pensait qu'il était la pièce maitresse du jeu des niners. Ils auraient pu battre les Vikings à un jeu prêt. C'est le genre de chose qui est suffisent pour remporter la NFC West.

 

•Les Redskins ont joué un mauvais football, et la faute en revient à Jim Zorn. Peut importe s'ils sont préparé, il semble que Zorn soit incapable d'élever le niveau de son équipe qui joue sans inspiration. Ils ont été constamment sous performant.


Cette équipe a été presque inchangé en attaque depuis deux ans. C'est la même équipe qui a fait les playoffs il y deux ans et qui avait gagné 6 de leur 7 premier match l'an dernier. Nous savons à quel point cette équipe peut-être bonne. Daniel Snyder doit se demander si ses joueur sont meilleurs lorsque Zorn est coordinateur offensif, ou s'il est réellement un head coach?

S'il ne l'est pas, il y a pas mal de solution de rechange. Je pense que Bill Cowher fait parti de ceux qui peuvent remplacer Zorn

•C'est bon de voir ce que Jim Schwartz apporte à Detroit, une culture de la gagner. Etant de cette région, j'ai toujours suivi avec intérêt les matchs des Lions. Mais j'ai souvent été déçu par la façon qu'ils ont de recruter leur head coach. Je n'ai jamais vu la bonne personne à ce poste. Mais recruter un coordinateur défensif est une bonne chose pour les équipes en mauvaise situation. Des entraineurs comme Bill Belichick, Mike Tomlin, Lovie Smith et Rex Ryan apporte un mental de gerrier 

L'autre problème pour les Lions, c'est qu'ils doivent réussir à remplir leurs stade afin que les habitants puissent voir les matchs de leur équipe à la TV. Et cela ne va pas être facile, même s'ils gagnent. Cette ville a été subit par la crise économique qui a beaucoup touché l'industrie automobile. Je pense que Roger Goodell doit prendre ceci en considération et changer les règles du blackout. Que va-t-il se passer lors du match de Thanksgiving? Pouvez-vous imaginer un Thanksgiving à Detroit sans les Lions à la TV?

•Je pense que le match entre les Steelers et les Bengals en a dit plus sur Cincinnati que Pittsburgh? Les Bengals ont su être efficace au sol, Palmer a bien joué, et le plus important c'est qu'ils ont su finir leur match. Le principal défaut de cette équipe, c'est qu'ils ne savaient pas clore leur match. Dimanche, ils ont trouvé comment l'emporter, c'est un changement majeur pour une équipe. C'est un signe qu'ils sont une bonne équipe de football.

•Les Raiders sont une très mauvaise équipe, c'est évident. Rich Gannon, qui commente pour CBS le dit. Pourtant, il continue de travailler pour eux, et ils ne disent rien, c'est un manque de classe total. Ils encaissent les coups sans rien dire. Ben Roethlisberger a réagi à mes critiques. Il a dit qu'il riait de toutes les critiques y compris les miennes. Willie Parker les a aussi mal pris. Je comprend, et j'apprécie. Cela vous montre la différence entre ces deux organisation. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tom - dans NFL
commenter cet article

commentaires