11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 17:52

Marquez le dans votre agenda: le 7 janvier prochain, les Florida Gators et les Texas Longhorns se rencontreront pour la première fois de puis prêt de 70 ans.

Ce match, qui se jouera en Californie, à Pasadena, sera plus qu'un match pour le titre national. Ce sera une bataille entre deux des plus grandes équipes de football du pays. Ce sera Urban vs Mack, Tebow vs McCoy ...

Entre Florida et Texas, il existe beaucoup de parralèle. Selon Mack Brown, le coach de Texas "Les deux équipes sont très similaires. Il y a beaucoup de passion qui entour les deux équipes. Le college football est très populaire dans le deep south américain, les lycées occupent une place importante dans la vie des gens ( Cf Friday Night Lights). Et les deux équipes possèdent de quarterback d'exception qui ont tout deux étaient à New York l'an passé pour la cérémonie du Heisman Trophy."

Les champion en titre, Florida, sont classés par tous les journalistes, en tête des ranking d'avant saison. Texas, est elle classée n°2. Florida a l'occasion rare de voir ses 11 titulaires défensifs qui sont restés pour cette année. Sans oublié que Tim Tebow a préféré resté jouer son année de senior afin de décrocher un 3ème titre national.

Les Longhorns ont été très impressionant l'an dernier, avec une fiche de 12-1 malgré l'absence d'un running back de taille et la présence de beaucoup de titulaire freshmen. Pourtant, Texas a pu compter sur son quarterback qui a établit un nouveau record de taux de passes complétées avec 77,6%, qui est resté pour jouer sa quatrième année en tant que titulaire. Jordan Shipley son camarade de chambre et receveur favori, Joplus quatre limen offensif sont eux aussi restés. Texas pourra aussi compter sur une défense très expérimenté, emmené par le DE Sergio Kindle.

Malgré tous ces parralèles, Florida-Texas, pourrait être l'ultime confrontation entre deux cultures opposées.

A commencé par les head coaches. D'un côté on a Brown, 57 ans, qui a passé 20 ans a essayé de remporté le titre national. Lorsqu'il réussi à mener Texas à remporter le titre national, une première depuis 35 ans, le journal Austin American Statesman a suggéré à Brown de se présenter au poste de sénateur de l'Etat de Texas, qu'il parviendrait à remporter sans aucune difficulté.

De l'autre côté, on a Urban Meyer, 45 ans, qui représente la nouvelle génération. un coach qui travail avec son blackberry en main, ce qui a amené la NCAA a interdire les recrutement via sms. Ces dix dernièrs années, il les a passé en tant que coach des WR de Notre Dame et comme head coach des Gators où il a compilé 83 victoires pour 17 défaites, mais sont plus gros succès sont ses deux titres nationals.

Ensuite, on a les quarterbacks, qui ont tous deux été à New York l'an passé en tant que candidat au Heisman. Tebow est considéré comme "l'élu" du côté de Gainsville. Un joueur qui a eu le droit a son propre documentaire sur ESPN lorsqu'il était joueur de lycée. Il a provoqué l'hystérie lorsqu'il a annoncé qu'il ferait sa dernière saison avec Florida.

"Il est l'une des personne les plus unique au monde" affirme son ancien coordinateur offensif, Dan Mullen aujourd'hui head coach de Mississippi State.

McCoy a lui été aussi incroyable à sa façon. Quasiment inconnu à sa sortie de Tuscola, une ville de 714 habitants du Texas. Son arrivé n'a interpellé personne, notamment à cause de la présence de la super star Vince Young. Considéré comme un joueur ayant des difficultés à s'exprimé lors de sa première année, McCoy est tout de même parvenu à battre le record du nombre de TD pour un freshman. Depuis, il est devenu l'une des icones de Texas.

S'il a été recruté par Texas, c'est en parti grâce au géni de Jevan Snead, en charge du recrutement. "Beaucoup de service de recrutement se demandaient pourquoi nous avions choisi ce joueur. Maintenant, il est en passe de battre tous les records de football universitaire."

McCoy et Shipley, très proche depuis leur enfance, représente l'incarnation texane de la culture "Friday Night Lights". Leurs pères respectifs étaient aussi coéquipier à l'université Abilene Christian. Ils sont tous deux devenus coach au lycée. Leurs deux fils ont donc grandit dans cette culture de match où toute la ville s'arrête de vivre le temps des matchs du vendredi soir.

En Floride, la culture footballistique varie en fonction d'où vous habitez dans l'Etat. Mais deux traits importants caractérisent cette culture: la vitesse et la compétitivité. C'est dans les années 80 que les universités Floridiennes ont commencé à briller. Elles ont combiné 10 titres nationals ces 25 dernières années, avec Florida, Florida State et Miami.

Sur le papier, le calendrier semble favorable à Flordia, mais qui s'attendait à ce qu'ils perdent face à Ole Miss en septembre dernier? Leur match le plus difficile sera un déplacement à LSU. Le vainqueur de ce match, a, ces trois dernières années, remporté par la suite le titre national.

Cette saison, Florida évite Ole Miss (classé 6ème par les ranking de preseason) et Alabam (n°8).

"Notre objectif est de remporter la SEC. Nous avons l'impression que si nous sommes les champions de la meilleur conférence du college football, alors on aura peut-être l'opportunité de jouer la finale. Mais, pour le moment, notre objectif c'est le titre de conférence." A déclaré Tebow.

Le gros match de Texas se jouera le 17 octobre lors du Red River Rivalry face à Oklahoma. Les Sooners, qui ont affronté Florida l'an dernier à Miami, pour le titre national, ont d'hors et déjà perdu, pour la saison, leur TE vedette Jermaine Gresham et leur quarterback Heisman, Sam Bradford, pour une parti de la saison. Oklahoma a aussi subit une défaite surprise lors de la première journée face à BYU.

L'an dernier, Texas l'avait emporté 45 à 35. Mais ça n'avait pas été suffisent pour remporter la Big 12 où ils étaient trois en tête de la conférence avec Oklahoma et Texas Tech.

D'autre prétendant pourraient jouer les troubles fait. USC ou Ohio State, qui s'affronteront demain soir. De même pour Virginia Tech et Alabama.

Mais les chances de voir Florida lors du prochain BCS sont fortes. Les Gators ont réussi à conserver un grand nombre de joueur, de la même façon que USC en 2005. Et ils sont en passe de devenir la première équipe depuis Nebraska, à  remporter 3 titres en 4 ans

"C'est l'une des raisons qui m'ont forcé à rester pour mon année de senior. Nous avons de grandes chances d'y parvenir. Nous avons Tebow et beaucoup d'autre titulaire de la saison passé, plus beaucoup de jeunes talents." A déclaré Spikes.

Coïncidence, c'est Texas qui avait empêché USC de remporter un troisième titre en quatre ans en 2005. Ce match c'était joué à Pasadena, là où se jouera la prochaine finale, puisque le BCS National Championship sera confondu avec le Rose Bowl cette année. Brown y voit là un parallèle avec 2005, puisque les deux équipes ont terminé la saison passé avec une défaite, et elle voit le retour de leur QB vedette, tout comme l'était Matt Leinart pour USC et Vince Young pour Texas en 2005.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

College Research Paper 26/10/2009 13:31


Many institutions limit access to their online information. Making this information available will be an asset to all.

Papers On Research